top of page
Rechercher

Des solutions alternatives : les médecines douces et les plantes médicinales.

Dernière mise à jour : 13 avr. 2021



Les médecines "douces" s'imposent depuis plusieurs années comme une alternative ou un complément efficace à la médecine traditionnelle. La médecine douce s'est invitée dans les centres anti-douleur et a convaincu de nombreux professionnels de santé. Fort heureusement, à mon sens, cela signe aussi la fin de pratiques "obscures". J'entends par là, ceux qui promettent monts et merveilles en annonçant détenir LA solution miracle, les charlatans quoi. Plus les médecines alternatives et holistiques collaboreront avec la médecine traditionnelle, plus ces pratiques seront encadrées et réglementées. Celà sera positif pour les thérapeutes et pour les patients, du moins je l’espère .

Concernant l'Endométriose, on ne peut que constater les bénéfices.Choisissez un professionnel référencé et surtout fuyez ceux qui vous promettent guérison instantanée.

Je crois fermement en la capacité de guérison du corps humain et dans l’efficacité des médecines douces mais il s'agit d'un long processus et les solutions sont multiples.


Voici une liste des différentes techniques qui sont efficaces et reconnues :


Pour commencer, le suivi par un ostéopathe peut s’avérer extrêmement efficace sur les douleurs, les adhérences et les contractures. Certains ostéopathes sont même spécialisés en problèmes gynécologiques, alors il ne faut pas hésiter à poser la question .


L'Acupuncture a, elle aussi, largement fait ses preuves, non seulement pour la douleur mais aussi pour les dérèglements hormonaux. Pas d’inquiétude, ça peut être impressionnant pour celles qui ont peur des aiguilles, mais franchement ça ne fait pas mal, vous avez vécue bien pire!


La Fasciathérapie: Très peu connue et pourtant cette thérapie des fascias(membranes de tissu conjonctif, tout comme les tendons, les ligaments, etc) est aussi très efficace! Elle redonne de la souplesse aux fascias par un toucher très doux. On retrouve les fascias partout dans le corps. Lors de traumatismes ou de stress entre autre chose, ils ont tendance à se rétracter, entraînant une altération de la vascularisation et des apports liquidiens, pouvant être a l'origine de douleurs chroniques, de névralgies, de crampes musculaires, fatigue chronique etc...


La Neurostimulation Trans-cutanée: Il existe des appareils d'éléctrostimulation avec sonde vaginale qui ont des programmes de décontraction musculaire ainsi qu'à visée antalgique, comme par exemple le neurotrac pelvitone. La décontraction musculaire encore une fois est importante pour que les nerfs pelviens ne soient pas lésés, déclenchant du coup des névralgies , vulvodynie etc... Cette thérapie assez nouvelle est formidable et agit très bien sur les douleurs d'endo. C'est un dispositif remboursé par la sécurité social. Il faut pour cela une ordonnance de votre gynécologue avec le nom de l'appareil. Attention cependant si vos muscles pelviens ne sont pas trop contractés, n'utilisez que le programme anti-douleur.


La Kinésithérapie : Très utile pour détendre le périnée en cas de contractures liées à la douleur ou, en tout cas, d'en faire le diagnostic. Super aussi pour détendre le ventre et en finir avec d’éventuels problèmes de dos liés à l'endo par exemple. Il existe des kinés spécialisés dans les douleurs pelviennes. Ils peuvent vous prescrire la sonde qui vous est la mieux adaptée et vous expliquer comment bien utiliser l'appareil d'électro stimulation, selon vos problèmes.


L'Hypnose : Certains hypnothérapeutes se sont aussi spécialisés dans la gestion de la douleur. En réalité, le thérapeute va vous aider à faire baisser le "volume" de la douleur et a défocaliser. Le signal douloureux peut être en effet très utile en cas de problèmes, il ne faut donc pas s'en débarrasser.


La Sophrologie : Très connue aujourd'hui, cette discipline s'est peu à peu fait une place dans les centres anti-douleur. Comme toutes les médecines douces, pratiquée par un bon thérapeute, elle est extrêmement efficace sur la douleur mais aussi sur les émotions liées .


Le Yoga : Choisissez des séances d’étirements. En pratiquant ces mouvement doux, vous retrouverez de la mobilité sur les ligaments et les muscles abîmés par l'endo. Le yoga a de nombreux bienfaits physiques et émotionnels et plusieurs applications très pratiques existent aujourd'hui sur smartphone. Alors pourquoi s'en priver!


La Méditation : Et oui encore et toujours. Cette pratique très étudiée et reconnue est, on le sait, extrêmement efficace sur la douleur. 5 mins par jour suffisent au début. Souvenez vous qu'il faut environ 21 jours pour créer une habitude. Essayez de vous y tenir pendant un mois et cela deviendra donc une routine agréable. Vous vous direz merci!


L'Etiopathie : C'est également peu connu mais les étiopathes aussi font de longues études(environ 5 ans)sur le corps humain. Proche de l’ostéopathie, l'étiopathe s'attarde plus sur les causes des pathologies.


Le Magnétisme : Qu'on y croit ou non, cette technique s'est imposée dans certains hôpitaux et est très appréciée par ceux qui y ont eu recours!


A vous de choisir ce qui vous convient le mieux. Vous pouvez combiner plusieurs thérapies en même temps. C'est souvent ce qui fait lâcher la douleur, l'attaquer sur plusieurs fronts permet d'en venir à bout assez rapidement .

J'ai moi même utilisé ces thérapies et exercices pour une névralgie pelvienne dûe a l'Endométriose et j'ai pu enfin arrêter les anti-douleurs .


Les plantes sont nos amies !


Loin d'être inoffensives, les plantes médicinales sont aujourd'hui très utilisées. Malheureusement la plupart du temps sans contrôle médicale, elles ont un réel impact

sur le corps et peuvent potentiellement être dangereuses. Mais avec l'aide d'un naturopathe, d'un phytothérapeute ou d'un médecin, elles sont une aide formidable! N'hésitez pas à demander l'avis d'un professionnel pour vous aider à mettre en place un protocole efficace dans votre situation et surtout pour éviter les interactions avec les médicaments que vous prenez peut être déjà, car elles peuvent être graves.


Pour commencer, comment fonctionne une cure?


On ne peut pas faire n'importe quoi si on désire profiter des bienfaits des plantes. Commencez toujours progressivement. Si le fabriquant indique 3 gélules par jour, commencez par 1 gélule pendant une semaine. Voyez si cela vous convient et augmentez ensuite . De même, pour les bourgeons (gemmothérapie), commencez par 5 gouttes puis augmentez jusqu'aux 10, 15 ou 30 gouttes préconisées .


Les pauses thérapeutiques : Elles sont primordiales! Le but n'est pas de prendre des plantes et des cachets toute votre vie. Ces pauses, d'une semaines à 10 jours dans le protocole, sont très importantes pour votre corps. Elles évitent une saturation et lui laisse le temps de s'adapter à un nouveau régime dont il n'a pas l'habitude. Traitons notre corps avec douceur. Pas plus de 4 à 5 plantes par jour! Et c'est déjà beaucoup. Encore une fois, saturer le corps peut être dangereux et surtout vous épuiser inutilement. Il faut donc finir une cure avant d'en commencer une autre.


Voici un exemple de ce qui peut être mis en place pour l'Endométriose:


Tout d'abord nettoyer le foie : Pourquoi? Le foie est vital à notre organisme. Pour faire court, c'est une grosse station d'épuration et de stockage, qui régule entre autres choses les hormones! Il collabore aussi avec notre système immunitaire, ce qui est bien utile en cas d'Endométriose. C'est donc une bonne chose de faire un drainage du foie en cure courte de 10 à 15 jours, 2 ou 3 fois par an.


Pour cela 2 plantes :

La racine de pissenlit : Elle est un excellent draineur du foie(racine) et des reins(plutôt les feuilles). Utilisez les racines en décoction: portez à ébullition environ 5/10 mins, filtrez et buvez dans la journée. 2 à 3 tasses par jour.

ou

L'aubier de tilleul : En ampoule ou en décoction, il est maître dans le drainage, lui aussi du foie et des reins. Il facilite la digestion et aide à se débarrasser des petits calculs biliaires ou rénaux.


Lorsque votre drainage(nettoyage) est terminé, il est intéressant de renforcer le foie avec des graines de chardon marie. Cette plante draine également tout le corps en profondeur, renforce les organes digestifs, nettoie le sang et la lymphe. 2 gélules par jour en cure de 2 à 3 mois en n'oubliant pas les pauses thérapeutiques bien sûr. On peut aussi utiliser le Desmodium qui régénère les cellules du foie et les tisanes de romarin excellentes pour le foie mais aussi pour les intestins.


Réguler le cycle : Attention, ne pas prendre ces plantes en même temps que votre pilule contraceptive sans avis médical.

Je conseille vraiment de faire au moins 1 fois tous les 2 ans, un bilan hormonal avec un endocrinologue(c'est bien remboursé). Il ne sert à rien de prendre certaines plantes si vous n'avez pas de déséquilibre, vous risquez d'avoir des effet négatifs et ce serait dommage .


Le bourgeon de framboisier : Est un régulateur hormonal plutôt progesteronlike. C'est aussi un bon décontractant utérin et il aide en cas de règles douloureuses et de névralgie pelvienne. 10 gouttes matin et midi, directement sous la langue ou dans un fond d'eau en dehors des repas 3 semaines par mois : 2 semaines avant les règles et toute la semaine des règles. A faire au moins 6 mois. Vous pouvez aussi prendre des feuilles de framboisier si vous préférez les infusions à raison de 2 tasses par jour.


L'huile d'onagre : anti-inflammatoire gynécologique et régulatrice du cycle menstruel.


Anti douleurs :


La fameuse Alchillé millefeuille ! très connue , elle a aussi une action progestérone like , ce qui est parfait quand on a de l'Endometriose, elle est anti inflammatoire, décongestionne l'utérus, calme les règle trop abondante ( anti hémorragique) et rétabli la micro circulation, apaise les douleurs, sans compter que chez certaines femmes elle a fait régresser les lésions.Bien sur il est difficile de savoir avec certitude si c'est effectivement cette plante qui est a l'origine de cette régression... a essayer : 2 a 6 gélules par jours selon le fabricant, une semaine avant les règles puis la semaine des règles pour commencer, puis 2 semaines avant les règles et la semaines des règles, pour finir . le but est d'attaquer progressivement et de voir comment votre corps réagis, peut être que 2 semaines par mois vous suffiront amplement, dans ce cas revenez a cette posologie. Prêtez attention aux effets sur votre corps et adaptez. Quoi qu'il en soi, a faire idéalement sur 6 mois . Attention ne pas prendre de traitement ou de plante, anti coagulant avec l'Achillé millefeuille .


infusion de mélisse et camomille matricaire : Pour leurs actions anti-spasmodique et calmante. Une cuillère a café de chaque, laisser infuser 5 minutes. Vous pouvez l'associer a la bourse à pasteur et a l’Achille millefeuille pendant les règles.


Les compléments alimentaires a visé Anti-douleurs et Anti-inflammatoire:


Les oméga-3 :( La teneur en DHA et EPA dois être indiqué.) : anti-inflammatoires, ils sont très recommandés en cas d'endométriose . Selon une étude américaine, décrite sur le site "la nutricion", les oméga 3 réduiraient le risque d'endométriose. Déplus ils réduisent la sécheresse vaginale !

Mieux métabolisé la nuit : prendre 2 gélules au coucher pendant 3 mois et selon les apports quotidiens dans votre assiette, car si vous avez un apport suffisant au quotidien, il est évidemment inutile de vous supplémenter.


Magnésium : qui aide beaucoup dans la régulation hormonal, et la bonne santé général : 1 par jours, en cure 2 a 3 fois par an .Évitez de prendre des magnésiums enrichie en B6, il y en a assez dans nos assiettes et des études récentes montrent un risque de neuropathies dû a l’excès de vitamines B6.


Évitez les compléments très complets.En effet si vous manger équilibrer et que votre alimentation est diversifiée, vous n'avez pas besoin d'en rajouter.

Reminéraliser le corps est une bonne défense sur le long terme, grâce a la prêle des champs et au lithothamne ( une petite algue riche en calcium, minéraux marin et oligo éléments) notamment, cela évite justement les inflammations chroniques et vous aidera a lutter contre la fatigue également.

Attention, sur le long terme et a forte dose, la prêle des champs pourrait entraîner une carence en vitamine B1, respectez les doses et le temps des cures. Le lithothamne est légèrement hypertenseur, il a de possible interaction avec certains médicaments hypertenseurs.


La propolis :

C'est un bouclier naturel, antiviral, anti-infectieux, elle lutte contre les Candida Albican, mais surtout elle a de belles propriétés anti-inflammatoire et aide énormément en cas de grande fatigue.


Massage aux huiles essentielles:

Par exemple, l'huile essentielle d'estragon, qui est très efficace contre les douleurs d'endo. Diluez en 2 gouttes dans 10 gouttes d'une huile neutre: amande douce, arnica...


Vous pouvez l'utiliser en alternance avec une synergie intéressante que j'utilise depuis longtemps pour toutes mes douleurs.

Ma recette perso:

dans un flacon vide de 30 ml :

- 40 gouttes de lavande fine

- 30 gouttes de camomille romaine

- 40 gouttes de Gaultherie

- 50 gouttes d'eucalyptus citronnée

- 40 gouttes de katafray

- 20 gouttes d'hélichryse

Remplissez ensuite à moitié le flacon d'huile d'amande douce et finissez de remplir avec de l'huile d'arnica(excellent anti-inflammatoire). Bien secouer, c'est prêt !

Déposez une bonne dose au creux de votre main et massez le bas ventre au moment des douleurs, pas plus de 3 fois par jour et pas plus de 20 jours consécutifs.


Si les règles sont trop abondantes :


Infusion de Bourses à pasteur :

Toutes les femmes avec des règles abondantes devraient en avoir dans leurs placards! Laissez infuser l'équivalent d'une cuillère à café pendant 5 min et ce 2 fois par jour. Commencez quelques jours avant les règles, elle aussi est très efficace contre les douleurs et les spasmes.


Infusion de prèle :

Cette plante a de très nombreuses vertus!

Alliée des reins, elle est efficace contre les cystites, est aussi reminéralisante, répare les tissus conjonctifs, résorbe les œdèmes et elle lutte contre les hémorragies. Elle contient aussi, entre autres, du fer, de la vitamine C, de la silice, du potassium. On l'aime, on l'adore! Une cuillère à café à laisser infuser aussi 5 min et vous pouvez la mélanger avec la bourse à pasteur.


L'huile essentielle de ciste ladanifère :

Exceptionnelle contre les hémorragies : 2 gouttes diluées dans une huile neutre en massage, 1 à 2 fois par jour pendant 2 jours seulement ! C'est une HE très puissante.


Pour l'anémie associée et inévitable :

Supplémentation en fer :

Il existe de nombreux compléments. Sachez cependant que le fer n'est pas bien absorbé sans vitamine C. Pensez donc à acheter des compléments qui associent les 2, cela évite aussi les constipations.

Sinon vous pouvez utiliser au choix :

L'infusion d'ortie : une de mes plantes préférées, dont je ne me passe plus. Elle est pleine de fer et riche en vitamine C(bien plus qu'une orange!), mais aussi en vitamines du groupe B, vitamines A et E, en acides aminés, anti-oxydants, potassium, silice et j'en passe. L'ortie nettoie aussi la vessie. C'est une plante souveraine en cas d'anémie et de convalescence.


La spiruline: riche en fer, en B12, en vitamine E (antioxydant), elle est riche en minéraux, en oligo-éléments et contient de la chlorophylle. Vous l'aurez compris, en cas d’anémie, elle peut aider.



Je vais consacrer un article au bien-être intestinal en cas d'Endométriose très bientôt, car des intestins qui vont bien, ça change tout !


N'hésitez pas à en parler à votre médecin ou spécialiste. Vous pouvez aussi me contacter si besoin. Prenez soin de vous !

522 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page