top of page
Rechercher

Endométriose et dépression: les plantes qui aident.

Dernière mise à jour : 16 oct. 2020


C'est difficile de vivre une dépression... c'est le moins qu'on puisse dire. Cependant, c'est le moment idéal pour se redéfinir, même si on préférerait ne pas avoir à souffrir pour se poser les bonnes questions ! Voilà une réflexion que je me suis faite assez souvent, pourquoi dans la vie, doit on en passer par de dures épreuves pour enfin agir sur ce qui ne va pas dans nos vies ou réaliser la chance qu'on a...

Mais en attendant, au début d'une dépression, on va oublier pour un temps les belles paroles et les promesses de vie meilleure qui ne font, en général, que nous énerver ou nous déprimer davantage...

Ne regardez pas le haut de la montagne à gravir, ça n'a aucun intérêt. Regarder la première marche et valoriser vous de l'avoir monté ! Ensuite... Passez à la suivante, tranquillement, en douceur. Parlez-vous comme vous le feriez à un(e) ami(e), lui diriez vous " tu es nul, tu ne sers à rien" ? J’espère que non ! Alors parlez vous avec tendresse, vous êtes la première personne à qui vous devez de l'amour ! Et même si vous n'y croyez pas, vous le méritez ! Et si vous n'y croyez vraiment pas ? Et bien faite comme si ! Jusqu’à comprendre qu'en effet... Vous le méritiez. Comprenez que vous êtes dans une phase ou vous n'avez pas beaucoup de contrôle, on ne peu pas empêcher une émotion de survenir, c'est impossible, personne ne sait le faire. Par contre on peut choisir notre façon d'y réagir.


Heureusement, on peut compter sur l'aide précieuse des plantes médicinales pour sortir la tête de l'eau.

Pensez aussi, même si le premier pas est difficile, qu'une thérapie avec un psy, un sophrologue, un hypnothérapeute, vous aidera vraiment. Beaucoup de psys, aujourd'hui travaillent en collaboration avec des thérapeutes en médecine douce et la synergie des 2 est très bénéfique!


Une petite mise en garde :

Bien sûr cet article est en rapport avec la dépression réactionnelle. Cependant, il peut être bon de connaître deux ou trois trucs bien utiles :

Certains états peuvent "mimer" une dépression : par exemple si vous êtes anémiée, votre moral sera sérieusement impacté. De même, si vous êtes sujette a l'hypotension (tension basse) vous pouvez être déprimée et très fatiguée. Enfin, un déséquilibre hormonal peut donner l'impression de faire une dépression. Dans tous ces cas, quand les choses reviennent à la normale, le moral remonte tout seul, alors vérifier bien qu'il n'y a pas de raisons médicales expliquant votre tristesse avant de prendre des plantes contre la dépression. Souvenez-vous : on n'oublie pas les pauses thérapeutiques ! Faites des cures de 21 jours, puis 1 semaine d'arrêt et recommencez (si besoin).

Bon à savoir : un pincement du nerf vague peu induire une dépression. Si vous avez des douleurs cervicales, des nausées, des vertiges, des chutes de tension et une grande fatigue sans causes médicales, consultez un ostéo !


Les plantes contre la dépression :


Le millepertuis : c'est souvent la première à laquelle on pense. Très référencée et étudiée, elle a montré une grande efficacité dans le traitement de la dépression, surtout en Allemagne ou elle est remboursée. Ces bienfaits se font sentir entre 8 à 15 jours.

Malheureusement, la prise de millepertuis n'est pas anodine, car elle a des interactions avec de très nombreux médicaments et peu dans certains cas être photo sensibilisante. En réalité si vous envisager de prendre du millepertuis, il ne faudrait prendre aucun traitement en même temps. Demander donc impérativement à votre médecin son avis avant de la prendre. Vous l'avez compris, elle est très efficace à condition de faire attention.


La rhodiole : la plante des Vikings. C'est une plante adaptogène puissante qui, entre autres choses, combat le stress, l'épuisement moral, redonne de la force et stimule l'humeur positive. Commencez à de petites doses à prendre plutôt le matin, en cure de 3 mois renouvelable.

Attention : ne pas prendre d'antidépresseur ou d'anxiolytique en même temps.


Le safran : peut-être associée à la rhodiole pour un effet supérieur. Le safran a fait l'objet d'études, dans lesquelles il a démontré ses propriétés contre la dépression légère a modéré (serait aussi efficace que le prozac.). En gélules, en cure de 3 mois renouvelable.


La griffonia : très puissante, elle a pour principe actif le L-5HTP, un précurseur de la sérotonine. Elle est aussi un antidépresseur naturel. La griffonia peut être utile également contre le grignotage du déprimé... Surtout si c'est un besoin de sucre. Commencez par de faibles doses au coucher.

Attention: ne pas prendre d'antidépresseur en même temps.


Le GABA : c'est un neurotransmetteur qui existe en abondance dans notre cerveau (pour en savoir plus un article super ici). Il stimule la détente, la relaxation, il favorise le calme et l'endormissement. Il est très utile en cas de dépression et de crises d'angoisse, cependant il vaut mieux laisser le corps en fabriquer lui-même, pour cela, vous pouvez consommer de la L-théanine, et de l'inositol.(vitamine B7)

Explications !

L-théanine : c'est un précurseur du GABA dont elle favorise la production. Plusieurs études décrivent une diminution du stress aigue et de l'anxiété avec la prise de 200 mg de L-théanine . Cet acide aminé combat notamment la surcharge mentale et émotionnelle. On en trouve dans le thé vert

l'inositol : cette molécule améliore la synthèse du GABA et en raison de son effet sur les neurotransmetteurs, elle réduit les symptômes de la dépression, et ce, sans effets secondaires aux doses normales. Petit plus : dans de récentes études, l'inositol améliorerait la fertilité des femmes atteintes de SOPK(ovaires polykystiques). A voir ici


Le magnésium : évidemment ! Il améliore la résistance au stress et régule le système nerveux, redonne de l'énergie, un classique fiable ! Associer au lithotamne il est encore plus efficace.


Oméga-3 : favorise l'équilibre émotionnel, les carences peuvent favoriser une dépression. C'est également un bon anti-inflammatoire, utile contre l'endométriose.


Les vitamines du groupe B : elles aussi très importantes pour l'équilibre émotionnel.


Les tisanes : pour leurs actions calmantes et anxiolytique : la mélisse, le mélilot, la passiflore. Laisser infuser 10 min, 2 a 3 tasses par jour.


CONCLUSION :

Si vous vivez une déprime un peu marquée face à l'endo, commencez peut-être par des tisanes du magnésium, des vitamines et des oméga-3.

Par contre : si vous avez des idées noires, que vous vous isolez, que vous êtes incapable de sortir du lit ou de faire vos tâches habituelles et que vous avez des crises de larmes, passez aux plantes plus fortes. La rhodiole étant la plus " douce". À titre personnel, l'association rhodiole/safran m'a vraiment aidé dans cette période difficile, j'y ai ajouté du magnésium et des oméga 3 que je prends maintenant en cures toute l'année.

Reposez-vous, parlez, faites ne serait ce qu'une chose qui vous fait du bien et surtout ne vous blâmez pas !

J'insiste, vous réagissez à un contexte précis, il est parfaitement normal d'être submergé d'émotion difficile. Il est donc inutile de vous en rajouter. Quant aux proches, privilégiez les bienveillants et laissez les moralisateurs de coter un moment. C'est parfois une bonne chose de penser un peu plus a vous et un peu moins a épargné la sensibilité des autres.


Demandez toujours conseil à votre médecin ou a votre pharmacien pour être guidée au mieux.


Prenez soin de vous !





















46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page