top of page
Rechercher

Endométriose, quelles conséquences dans le petit bassin?

Dernière mise à jour : 22 févr. 2023




Mais c'est quoi un utérus rétroversé ?

Nous allons commencer par le début. Il est important de comprendre ce qui se passe a l'intérieur du petit bassin, pour comprendre les conséquences des atteintes de l'endométriose. "Le savoir, c'est le pouvoir" comme disait Abnett et comprendre le fonctionnement de sa maladie est une force non négligeable…

Tout d'abord, beaucoup d'entre vous se sont vu annoncer qu'elles avaient un utérus rétroversé, mais l'explication est parfois floue. En réalité une grande majorité de femmes atteintes d'endométriose ont un utérus rétroversé, c'est à dire qu'au lieu de reposer sur la vessie, l'utérus repose sur le rectum.


En image :


C'est important de comprendre ça, car évidemment, le fait qu'il repose sur le rectum va avoir des conséquences, surtout si les lésions sont nombreuses sur l'utérus et autour, car il sera plus lourd et peut engendrer des douleurs en allant à la selle ainsi que des douleurs dans le bas du dos, par exemple. Il faut aussi comprendre que certaines lésions d'endométriose se retrouvent coincées entre l'utérus et le rectum (appelé cul de sac de douglas) et ont tout loisirs de proliférer là bien au chaud …


Les ligaments utéro sacré ou LUS :

Voilà aussi une localisation très commune ! Et qui a des conséquences directement sur la marche et/ou sur le dos. Les Lus sont attachés au coccyx et reliés à l'utérus, ce qui fait que lorsqu'il y a des atteintes sur les ligaments utéro sacré, leurs mobilités est réduite. imaginez un élastique qui serait figé. Ces ligaments doivent rester élastiques pour nous assurer une mobilité totale, sinon ils tractent, entre autres, le coccyx, le sacrum (au dessus du coccyx) et par réaction en chaîne créer des douleurs, le plus souvent dans le bas du dos et/ou dans les jambes.

En image :



Si ces ligaments sont très atteints, vous pouvez imaginer grâce à l'image les réactions en chaîne possible, notamment sur la vessie, le périnée etc…Et c'est souvent une atteintes parmi d'autres.


Le cul de sac de douglas, ou cul de sac recto génital:

C'est une localisation commune, souvent dans les formes sévère de la maladie, il se situe entre l'utérus et le rectum comme vue plus haut. Souvenez vous de la première image avec l'utérus rétroversé...Voici des lésions bien enfermées et difficile d'accès lors d'une opération. Le plus souvent, ce sont ces lésions qui créaient des douleurs en allant à la selle, ou lors de rapport sexuel, on comprend aisément pourquoi.


En image :


Il est bien visible ici .


Périnée:


Voici ci dessous, une autre image très complète, qui vous permettra de comprendre plusieurs choses : tout d'abord, la mécanique du petit bassin est très complexe, c'est un peu comme une horloge, tous ces nombreux rouages doivent fonctionner ensemble et simultanément, c'est une mécanique que l'endométriose va venir gripper en empêchant ou du moins en diminuant significativement la mobilité des organes, des ligaments, des muscles et l'intégrité des fascias. La nécessitée d'être suivi par un bon ostéopathe ou un kiné spécialisé dans le périnée prend tout son sens non ? Car ils vous aideront pour diminuer, voir faire disparaître certaines douleurs d'origine mécanique. Ils peuvent aussi travailler sur les adhérences et ainsi assouplir les ligaments et les muscles pour retrouver une bonne mobilité, alors foncez !

Vous avez, peut être, identifiée une zone atteinte chez vous et cette image vous permettra d'expliquer certaines de vos douleurs. Enfin, l'endométriose crée, comme vous le savez des inflammations partout autour d'elle, quand elle est située sur des ligaments et des muscles, ils finissent par perdre en mobilité et se rétracter. Les nerfs pelviens risquent d'être pincés, cisaillés par cette inflammation et la douleur est intolérable...C'est la névralgie ( Sciatique, pudendal, cruralgie, etc. ) d'où l'intérêt d'être suivie pour ne pas en arriver là, car tous les muscles, ligaments du petit bassin doivent impérativement rester décontracter pour fonctionner normalement.




Des contraintes musculaires évidentes :





En regardant cette image, on réalise que beaucoup de muscles sont reliés au petit bassin. Les muscles obturateurs, les adducteurs et les piriformes sont ceux qui souffrent le plus en règle générale. On peut, là encore, imaginer les réactions en chaîne possibles. Par exemple, l'endométriose sur les LUS attire le sacrum vers l'avant qui à son tour tire sur les piriformes et ainsi de suite et paf douleurs à la marche, au dos, à l'intérieur des cuisses...Bref les possibilités sont grandes. Sans compter les lésions qui peuvent se mettre sur certains muscles.(oh joie).

Les conséquences sont dans tout le corps:


Mauvaise circulations sanguines

Compensation de postures qui entraine des douleurs

Douleur à la selle

Douleur a la miction

Envie impérieuse d'uriner

Douleurs cervicales

Douleur lombaire

Epuisement physique

Fatigue chronique

Atteintes des fascias


Mais alors quelles solutions ?


Il y a plusieurs solutions et comme dans beaucoup de cas, c'est l'association de plusieurs techniques qui fonctionne. Par exemple, il faudrait tout faire pour redonner de la mobilité aux muscles par des exercices d'étirements et également réduire l'inflammation.

Il existe sur YouTube des séances de yoga, composées exclusivement d'étirement pour le petit bassin. Réalisés 2 à 3 fois par semaine, ils peuvent tout changer. Etirez les piriformes, les muscles obturateurs(qui prennent cher souvent), les adducteurs, plus ils sont décontractés, moins vous aurez mal au dos, au ventre et aux jambes.


Bien évidemment :

L'ostéopathie

La kinésithérapie

L'acupuncture

Les appareils d'électrostimulation avec un programme décontractant musculaire.

Ensuite, outre l'alimentation, il y a des plantes anti inflammatoires. On utilise souvent le framboisier pour son actions décontractante. La valériane est aussi très efficace. Mais il est important de consulter un phytothérapeute, ou un naturopathe sérieux pour avoir un suivi personnalisé.


Vous pouvez consultez l'articles sur les plantes médicinales ici


J'espère vraiment que cet article vous aura permis de comprendre un peu mieux les implications de cette maladie dans les douleurs mécaniques et leurs répercussions.


Prenez soin de vous !



2 544 vues2 commentaires

2 comentários


Merci, merci, et encore merci Les Voix De L'endo ! Enfin des explications claires et précises. Je comprends maintenant mes douleurs. Tellement soulagée de vous lire 🙏 Continuez ! 💛

Curtir
vaincrelendo
vaincrelendo
06 de set. de 2022
Respondendo a

Merci beaucoup, je suis très touchée par votre commentaire. Je ferai de mon mieux pour continuer à dénoncer et expliquer. Je vous souhaite le meilleur et surtout prenez soin de vous !

Curtir
Post: Blog2_Post
bottom of page