top of page
Rechercher

Lire un compte rendu d'IRM ou d'échographie sans devenir dingue.




Il est très difficile de s'y retrouver dans la jungle du vocabulaire médicale. Le fait de ne pas comprendre ce qu'on nous dit lors d'un compte-rendu, ajoute un stress qui pourrait être évité. Certains radiologues bienveillants (ça existe si si) tentent d'expliquer au mieux ce qu'ils ont constaté sur les images, malheureusement, ils sont souvent très pressés et nous devons attendre un rendez-vous médical pour poser toutes nos questions, en espérant ne rien oublier.


Voici donc un petit lexique des termes le plus souvent retrouvés lors d'un examen :


Le myomètre :

Désigne la paroi extérieure de l'utérus, il est constitué de muscles et de fibres. Des lésions ou des fibromes peuvent y être découverts.


Endomètre :

Désigne la muqueuse qui tapisse l'intérieur de l'utérus, c'est lui qui accueille l'ovule lorsqu'elle est fécondée. S'il n'y a pas fécondation, la muqueuse se désagrège sous l'effet de la chute de progestérone... Ce sont les règles. Les lésions d'endométriose peuvent apparaître au sein de l'endomètre, c'est l'adénomyose.


Interstitielle :

Qui se situe dans les interstices, dans les espaces entre les organes.

On utilise aussi ce terme pour désigner une atteinte du tissu conjonctif, c'est-à-dire les tissus de soutien, ils ont un rôle de liaison.


Pariétale :

Ce qui est en rapport avec une paroi, une cavité. Il peut exister un épaississement ou une lésion, etc.


Echogène/hyperéchogène:

Signifie plus "opaque", dans le cas d'une endométriose cela peut signifier qu'il y a des lésions, mais pas seulement, l'utérus peu être hyperéchogène en 2 Em parties de cycle ce qui ne sera pas considéré comme anormal sans autres signes d'alarme. Un nodule, par exemple, est hyperéchogène s'il renvoie très peu (ou pas du tout) les ultrasons lors d'une écho.


Fundique:

C'est-à-dire au fond de l'utérus.


Épanchement liquidien :

Présence de liquide souvent du a l'endométriose elle-même. Si l'épanchement est important, votre gynécologue vous dira quoi faire.


Ligament utéro sacré :

C'est un ligament qui se divise en deux et qui réunit, pour schématiser, la face postérieure de l'utérus au sacrum.( gros os en bas des vertèbres, tout en bas du dos.)


Torus utérin :

Le torus désigne la partie postérieure de l’utérus où se réunissent les deux ligaments utéro-sacrés. Des lésions a cet endroit comme sur les ligaments utéro sacrée est caractéristique d'une endométriose dite profonde.


Cul-de-sac de douglas :

Petite cavité entre le rectum et l'utérus. L'endométriose semble adorer cette localisation.


Nodule :

Désigne une grosseur qui se développe à la surface d'un organe ou d'un muscle.


Kyste :

C'est un petit sac rempli de liquide. Dans le cas d'une endométriose, on parle d'endométriome.

l'endométriome est un kyste rempli de lésions, un liquide couleur chocolat typique de la maladie.


Fibrose :

C'est une atteinte tissulaire ou ligamentaire, après un traumatisme, une inflammation, une opération. Le tissu cicatriciel au lieu d'être éliminé à la fin de la cicatrisation, persiste, c'est la fibrose. La fibrose peut entraîner une perte de mobilité selon l'endroit touché. Dans le cas de l'endométriose, ce sont souvent les ligaments utéro sacré qui sont atteint de fibrose, après une chirurgie par exemple.


Quoi qu'il en soit les images doivent être réalisé et/ou interpréter par un spécialiste. Des lésions peuvent passer inaperçue à un œil non averti.

Un examen est toujours une source de stress, pendant l'examen, et même avant, pensez a respirez lentement, idéalement sur 5 temps d'inspiration et 5 temps d'expiration pendant 5 minutes. C'est la cohérence cardiaque et ses effets sur le stress sont avérés.


J'espère que ce mini lexique vous aidera a mieux comprendre, pour aller plus loin vous pouvez consulter mon articles sur l'anatomie ici .


Prenez soin de vous !









430 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page